CES de Las Vegas : les start-up françaises à l'assaut d'un salon plein d'incertitudes - Le Monde

CES de Las Vegas : les start-up françaises à l'assaut d'un salon plein d'incertitudes – Le Monde

Consulter
le journal
Jean-Luc Mélenchon promet un meeting « immersif » le 16 janvier à Nantes
Passe vaccinal : à l’Assemblée, les députés attendent les explications de Jean Castex
Le vote à la majorité, une révolution politique
Valérie Pécresse, une campagne au « barycentre » des droites
Shein, le nouveau géant de l’« ultra fast fashion » aux méthodes peu reluisantes
« La performance unique d’Apple n’est pas le signe d’une bulle »
« L’hirondelle boursière fera-t-elle un printemps ensoleillé ? »
« La technologie peut nous permettre d’inventer un nouveau modèle de croissance soutenable et respectueuse de notre environnement »
Enquête vidéo : comment des milices d’extrême droite américaines ont préparé l’invasion du Capitole
Variants du Covid-19 : pourquoi il faut rapidement les contenir
Vichy et les juifs : l’historien Robert O. Paxton répond à Eric Zemmour, dans un rare entretien au « Monde »
Télescope James Webb : comment trouver de la vie dans l’Univers
L’année du doute pour la démocratie américaine
Covid-19 : « Pourquoi ne pas avoir donné les moyens aux soignants d’éviter que se répètent les situations de tri tragique ? »
« 2022, un défi pour les prévisionnistes »
Laelia Benoit, pédopsychiatre : « L’inaction écologique est une forme d’abus contre la jeunesse »
« Traverser » : le quotidien d’un jeune migrant, ni victime ni héros
Michel Houellebecq : « La mort, je m’en fous »
« L’Assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford », sur Ciné+ Premier : la légende d’un ange déchu de la conquête de l’Ouest
Bordeaux, Strasbourg, Lyon… Le flou culturel des mairies Vertes
De « H.P. Lovecraft » à « Anéantir », Michel Houellebecq dans « Le Monde »
Patrick Modiano et ses fantômes de papier
S’aimer comme on se quitte : « Je pense que s’il m’aime bien, c’est qu’il ne m’aime plus »
La « chou­chiflette » : la recette de Samir Ouriaghli
Services Le Monde
Services partenaires
Suppléments partenaires
L’agence Business France avait prévu d’accompagner 140 jeunes pousses au plus grand salon des sociétés technologiques au monde, le CES, qui s’ouvre le 5 janvier. Mais dix d’entre elles ont dû renoncer en dernière minute, dont neuf du fait de l’épidémie de Covid-19.
Par
Temps de Lecture 2 min.
Article réservé aux abonnés
Jusqu’au bout, Eric Morand, directeur Tech et services de l’agence Business France, va serrer les dents, lui qui depuis six mois au moins prépare le départ de la délégation des start-up françaises au Consumer Electronics Show (CES) de Las Vegas, le plus grand salon des sociétés technologiques au monde, qui s’ouvre mercredi 5 janvier. Après une édition 2021 qui s’était tenue entièrement en virtuel, les organisateurs ont fait le pari de redonner sa chance à l’événement en physique (doublé de tout un dispositif en ligne).
Mais la reprise de la pandémie de Covid-19, avec l’apparition du variant Omicron, a soulevé de nouveaux doutes. Depuis plusieurs jours, les organisateurs enregistrent des désistements de poids. Plusieurs grands noms ont renoncé à faire le voyage dans le Nevada, dont Google, Amazon, Microsoft, Meta (anciennement Facebook), Twitter, General Motors, BMW, Mercedes, Waymo, Lenovo, Intel, AT&T, T-Mobile… Pour compliquer encore la situation, la multiplication des cas positifs au sein des personnels des compagnies aériennes provoque depuis Noël une succession inquiétante d’annulations de vols.
L’aéroport de Las Vegas en a, par exemple, enregistré 65 rien que pour la journée du jeudi 30 décembre 2021. Samedi 1er janvier, enfin, on apprenait que le salon allait être écourté et finirait cette année le 7 janvier, et non le 8 comme initialement prévu.
« Ce sera un CES un peu exceptionnel, avec moins de visiteurs », admet M. Morand. Il est d’ores et déjà certain que le salon n’attirera pas 175 000 visiteurs comme en 2020. Bien en mal de faire des prévisions, les organisateurs affirment seulement que « des dizaines de milliers de visiteurs » répondront présent, ainsi que quelque 2 200 exposants.
Au sein de la délégation française, outre la présence de quelques grands groupes (Thales, Dassault Systèmes, Valeo, Stellantis…), on comptera encore de nombreuses start-up. Business France avait prévu d’en accompagner 140 cette année, mais dix ont dû renoncer en dernière minute, dont neuf du fait de la pandémie. C’est toutefois la preuve qu’on en a fini avec une forme de démesure qui avait vu 375 jeunes pousses tricolores participer à l’édition 2019.
« Il y a sans doute eu des excès, désormais on évite de les faire venir trop tôt [dans leur cycle de développement] au CES », reconnaît M. Morand. Mais si la présence est numériquement moindre, le rendez-vous de Vegas n’en demeure pas moins important aux yeux de Business France. « C’est un laboratoire assez unique, dont on peut revenir avec beaucoup d’enseignements en rencontrant les acheteurs, les grands comptes, les distributeurs. Et puis le salon donne le la sur les grandes tendances », souligne-t-il.
Il vous reste 24.79% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.
Lecture du Monde en cours sur un autre appareil.
Vous pouvez lire Le Monde sur un seul appareil à la fois
Ce message s’affichera sur l’autre appareil.
Parce qu’une autre personne (ou vous) est en train de lire Le Monde avec ce compte sur un autre appareil.
Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, téléphone ou tablette).
Comment ne plus voir ce message ?
En cliquant sur «  » et en vous assurant que vous êtes la seule personne à consulter Le Monde avec ce compte.
Que se passera-t-il si vous continuez à lire ici ?
Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Ce dernier restera connecté avec ce compte.
Y a-t-il d’autres limites ?
Non. Vous pouvez vous connecter avec votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais en les utilisant à des moments différents.
Vous ignorez qui est l’autre personne ?
Nous vous conseillons de modifier votre mot de passe.
Accédez à tous les contenus du Monde en illimité.
Soutenez le journalisme d’investigation et une rédaction indépendante.
Consultez le journal numérique et ses suppléments, chaque jour avant 13h.
Pour soutenir le travail de toute une rédaction, nous vous proposons de vous abonner.
Vous avez choisi de refuser le dépôt de cookies lors de votre navigation sur notre site, notamment des cookies de publicité personnalisée.
Le contenu de ce site est le fruit du travail de 500 journalistes qui vous apportent chaque jour une information de qualité, fiable, complète, et des services en ligne innovants. Ce travail s’appuie sur les revenus complémentaires de la publicité et de l’abonnement.
Déjà abonné ?
Newsletters du monde
Applications Mobiles
Abonnement
Suivez Le Monde

source

error: Le contenu est protégé !!