L’Apple M1 Max prouve qu’Apple pourrait concurrencer les performances des serveurs - MacGeneration

L’Apple M1 Max prouve qu’Apple pourrait concurrencer les performances des serveurs – MacGeneration

Mac
Depuis la sortie de l’Apple M1 et plus encore depuis l’arrivée des M1 Pro et M1 Max destinées aux MacBook Pro, les puces d’Apple ont largement prouvé leurs excellentes performances face à la concurrence. La majorité des tests s’est consacrée aux performances dans des usages courants, mais le créateur d’Unum, une start-up spécialisée dans l’analyse de données sur des gros serveurs, a choisi de confronter l’Apple M1 Max à un serveur qui coûte 50 000 $.
La comparaison n’a pas beaucoup de sens en soi, quand on pense que la puce d’Apple reste optimisée pour un usage mobile et que même un MacBook Pro 16 pouces équipé de la meilleure M1 Max tourne autour de 4 000 € selon les options, plus de dix fois moins que le serveur face à lui. Malgré tout, le portable d’Apple ne se laisse pas démolir et peut même faire mieux que le serveurs dans certains tests.
Il faut savoir que les tests menés ici sont assez spécifiques, car ils reposent principalement sur la vitesse de la mémoire. C’est un point crucial pour les activités de cette entreprise, qui propose d’analyser de grosses quantités de données et c’est pourquoi le serveur utilisé en guise de comparaison intègre non seulement un gros processeur (AMD Threadripper Pro 3995WX, équipé de 64 cœurs 2,7 GHz), mais aussi 1 To de RAM. En face, le MacBook Pro 16 pouces n’a que 10 cœurs, dont seulement 8 performants, et 64 Go de RAM.
Malgré tout, Apple a particulièrement soigné la gestion de la mémoire dans ses puces et c’est même ce qui lui a donné un avantage décisif face à la concurrence :
Pourquoi les processeurs d’Apple sont-ils les plus rapides ?
Cet avantage prend tout son sens dans ces tests où une puce destinée à un ordinateur portable peut détrôner un serveur conçu sur mesure. C’est le cas notamment sur ce test de vitesse de la mémoire, où le serveur fait bien mieux avec des petits blocs, mais où il est mis en difficulté sur des blocs de 4 Mo de données.
Sur des tests plus pratiques, basés sur des lectures de données stockées sous la forme d’une table de hachage, un format courant où chaque valeur est associée à une clé, l’Apple M1 Max reste bon deuxième dans la majorité des cas, ce qui n’est pas étonnant quand on juge ses caractéristiques. Cela étant, le serveur fait deux fois mieux avec 16 Mo dans le test sur une library en C++ extrêmement performante, mais il est nettement plus proche de son concurrent sur les quantités de mémoire.
Plus que le détail de chaque test et chaque résultat, c’est la tendance qui compte. Le MacBook Pro avec l’Apple M1 Max est censé être une machine bien moins puissante que le serveur avec l’énorme processeur d’AMD, mais il est capable de faire mieux dans certains tests liés à la mémoire. Sachant qu’Apple doit encore présenter une puce taillée pour les Mac Pro et qui pourrait concurrencer le Threadripper Pro, on se dit que l’entreprise a une belle marge de manœuvre face à la concurrence. Ce qui ne veut pas dire qu’un Xserve Apple Silicon est au programme, ce n’est probablement pas le cas, mais ces futurs SoC promettent d’atteindre de nouveaux sommets en matière de performances.
Apple M1 Pro/Max : des puces plus puissantes, une gamme plus complexe
Au passage, le test oppose aussi le nouveau Mac à son prédécesseur, l’ancien MacBook Pro 16 pouces haut de gamme équipé d’un CPU Intel. Autant dire que la comparaison avec celui-ci est cruelle, mais on s’en doutait après tous les tests de la machine, y compris le nôtre, dont la conclusion est d’ailleurs accessible à tout le monde à partir d’aujourd’hui :
Test des MacBook Pro 2021 : un nouvel espoir
D’ailleurs je me dis que Apple peut bien prendre son temps pour sortir un M2, dans le sens où il remplacerait le M1 actuel, car la gamme est on ne peut plus complète. Ne manque qu’un imac 27 pouces (ou plus grand) configurable avec un M1, M1 pro ou M1 max, et la quantité de ram, selon ses besoins et ça sera parfait. Idem pour un mac mini avec ces options. On est peinard pour un moment, et niveau concurrence, ils en sont encore loin. Pour le mac pro, une version M1 max avec plus de ram et cœurs serait sûrement intéressante.
@Boboss29
Bonne annalyse !
@ pim
> Bonne annalyse !
Sauf qu’il manque un mac mini à jour avec un M1 au niveau des derniers MBP.
@marc_os
On peut penser que le Mac mini va se retrouver « le cul entre deux chaises » : une version « grand public » avec le M1 qui est déjà disponible, et une version « Pro » avec les M1 Pro et M1 Max, qui devrait sortir bientôt, sans doute en même temps que l’iMac « grand format ».
Les puces M1 Pro et M1 Max n’ont que quelques mois, si l’on table sur une durée de vie de 18 mois pour chaque version des puces Apple Silicon, ça laisse pas mal de temps pour qu’elles se retrouvent dans plusieurs machines.
@pim
Le Mac mini d’avant, en version Intel, avait déja le cul entre deux chaises, ou pour le dire autrement, existait en deux versions : une familiale/bureautique, et une “pro”
La familiale bureautique était dotée d’un core i3 et option core i5
La “pro” était dotée d’un core i5 hexacoeurs et option core i7 et jusqu’a 64Go de RAM, 2To de SSD et Ethernet 10GbE
Apple ne ferait, en dotant le Mini du CPU M1Max + option RAM 64Go, que mettre à jour en toute logique la gamme précédente
Pour les utilisateurs “pro” cela aurait deux avantages :
1) d’avoir le Mini à la hauteur de leurs exigences, ce dont la version M1 est incapable, aussi fantastique soit elle
2) d’avoir ENFIN un desktop Apple avec un GPU qui tient la route, ce que le Mini “pro” d’avant ne proposait pas, sauf à utiliser un ridicule eGPU
Bref le Mini avec option M1Max est juste un truc ultra-logique, ultra-prévu, et on espère comme tu le soulignes qu’il sortira en même temps que l’iMac 27″
@Boboss29
Ou bien le retour des multi-processeurs.
Un Macpro avec 4x M1 Max gaves de RAM ……
Et on serait encore loin des 50k$!!!!
Les gars d’Asahi Linux ont trouvé un registre de contrôle pour le multi die, i.e. plusieurs dies de M1Pro/Max dans le même SoC
https://asahilinux.org/2021/12/progress-report-oct-nov-2021/
“While working on AIC2 we discovered an interesting feature… while macOS only uses one set of IRQ control registers, there was indeed a full second set, unused and apparently unconnected to any hardware. Poking around, we found that it was indeed a fully working second half of the interrupt controller, and that interrupts delivered from it popped up with a magic “1” in a field of the event number, which had always been “0” previously. Yes, this is the much-rumored multi-die support. The M1 Max SoC has, by all appearances, been designed to support products with two of them in a multi-die module. “
@totoguile
Je me demande si Apple a vraiment intérêt à renouveler ses processeurs M aussi rapidement que certains le souhaitent ou l’imaginent. La réserve de puissance est assez confortable dès aujourd’hui même pour des usages « musclés ».
En tout cas cette découverte montre au moins qu’Apple s’est laissé la possibilité d’élargir encore la gamme M1. (Ou bien que la génération suivante pourra elle aussi bénéficier de cette possibilité si besoin en réutilisant le travail déjà accompli.)
Dans un contexte plutôt défavorable, Apple maîtrise vraiment bien la transition, je crois qu’on ne peut être qu’admiratif.
@MGA
Oui, il est possible que cette fonctionnalité soit utilisée en test en interne, mais que le M2 sera le 1er à l’exploiter.
On verra , mais clairement ça peut être un backup au cas où le dev du M2 prenne un peu de retard 😀
@MGA
Concernant le cycle de renouvellement, je pense qu’Apple peut se permettre d’attendre car le ration perf/conso énergie est très favorable à Apple. J’attends 2023 avec impatience puisqu’on devrait voir les 1er challengers comme Qualcomm arriver avec une architecture très probablement proche de celle d’Apple.
2023 dans le meilleur des cas.
Ça fait combien de temps que Qualcomm est largué côté performances brutes par rapport aux puces Ax ? Au moins depuis l’A7 de l’iPhone 5, et Qualcomm a été pris de cours ensuite par la sortie de l’A8 en 64 bits, bien avant ce que Qualcomm et les autres avaient prévu pour la bascule. Donc, je vois mal cette boîte, qui annonce depuis 2012 être sur le point de rattraper Apple sur les puces mobiles, être un challenger convaincant sur des déclinaisons PC, alors qu’ils n’ont pas investi énormément de ressources dedans ces dernières années, comme ils n’avaient pratiquement aucun débouché commercial hors Microsoft. Et, côté autres concurrents, AMD n’a pas non plus énormément d’expérience en matière d’architecture ARM, donc ça ne va pas être évident d’être leader sur ce secteur, même s’ils doivent avoir quelques recettes pas piquées des hannetons qui leur viennent de leur travail sur les puces x86.
Je ne pense pas que la sortie des Macs Apple Silicon soit en train de provoquer un séisme sur le marché. Mais d’un point de vue symbolique et commercial, Intel est en train de beaucoup perdre. Ils étaient la référence du marché, ce qui incitait les gens à s’équiper du haut-de-gamme Intel (celui où ils se font le plus de marge) pour dormir sur leurs deux oreilles, ils apparaissent aujourd’hui comme le numéro trois d’un point de vue technologique derrière Apple (alors que ce n’est même pas son métier principal) et AMD. Et ça, ça fait très mal.
je citais Qualcomm mais on pourrait parler de Nvida, ou un acteur moins connu comme AnnapurnaLabs 🙂
Oui Qualcomm est à la traine depuis longtemps, mais ce que je veux dire là, c’est que la logique SoC avec CPUs+GPU+mémoire partagée est certainement quelque chose qui sera copié.
@totoguile
“CPUs+GPU+mémoire partagée est certainement quelque chose qui sera copié.”
Apple a déjà copié ce qui se fait sur la Xbox ou la PlayStation….si on suit ton principe
@en chanson
Probablement, je ne sais pas 😀
@totoguile
2023… fin 2022 on sera à 24 mois de la sortie du M1 en 5nm, normalement les processeurs suivants sont en cours de finalisation avec le N4 et la troisième génération en cours d’étude en 3 nm serait pour mi-fin 2023. C’est plus l’industrialisation qui doit être le casse tête à résoudre et le calage des sorties en fonction des possibilités de TSMC.
“Je me demande si Apple a vraiment intérêt à renouveler ses processeurs M aussi rapidement que certains le souhaitent ou l’imaginent. “
Oui, je crois qu’on peut tous être d’accord là dessus.
Le gap, enfin, le fossé avec Intel est créé. Faut juste l’entretenir et donner des illusions marketing d’évolution pour pouvoir expliquer dans les keynotes les amazing oh my God 20% de gain du suivant, le processeur le plus puissant jamais conçu par Apple, oooh, comme c’est excitiiiing, magic, magic, magic, et pis c’est tout.
@Bigdidou
Intel doit faire la danse du ventre à TSMC pour augmenter sa faible part dans la production en attendant que ses équipes sortent la tête de l’eau… mais Intel est solide et rebondira. Je pensais plus à la concurrence de Qualcomm/Samsung….
@MGA
“mais Intel est solide et rebondira. Je pensais plus à la concurrence de Qualcomm/Samsung….”
Oui, c’est sûr aussi.
Après, Apple n’aura la peau de personne, et effectivement, les acteurs du secteur sont solides 😉
Mais c’est cool de voir le mac reprendre cette énergie.
Avec un peu de chance, ça va créer un cercle vertueux en faisant (re)venir des développeurs qui ne s’étaient jamais frottés à cette plate-forme, ou l’avaient quitté.
En tout cas, j’adore ce qui se passe en moment 😉
Du côté d’Apple, je veux dire.
@Bigdidou
Oui 👍 c’est bien de temps à autre d’éviter les sujets qui fâchent 😂
@Boboss29
“Pour le mac pro, une version M1 max”
Pas impossible, voire même très probable, que la prochaine itération du Mac Pro soit équipée d’un M2 Pro/Max.
On va bien voir. Si le M2 commence à être déployé dès le printemps 2022, les cœurs seraient alors les mêmes que ceux de l’A15, sauf si on avait “en avant-première” ceux de l’A16 qui va équiper les iPhones de la rentrée 2022. Entre l’A14 et l’A15, il y a surtout des progrès en consommation électrique, puis secondairement en performances.
Je me trompe peut-être, mais il me semble que la priorité chez Apple pour le moment est de remplacer les dernières machines encore sous CPU Intel :
– iMac 27’’
– Mac Mini haut de gamme
– Mac Pro
Après ils peuvent renouveler les gammes familiales en dévoilant le M2, mais il n’y a aucune urgence, le M1 fait parfaitement le job … donc focus sur les priorités
@Boboss29
Donc la gamme est encore loin d’être « on ne peut plus complète » 😉
La comparaison avec mon pauvre mac Intel : le boulot qu’à fait Apple est dingue.
Je m’attendais pas du tout à une telle rupture.
@Bigdidou
Tout va aller plus vite !
😏😏
@cecile_aelita
« Tout va aller plus vite ! »
Oui, oui.
Là, je poste à toute vitesse.
Manger vite, ça va aussi.
Le reste, c’est plus difficile : M1 ou pas, on est toujours rattrapé par une limite.
@Bigdidou
Le reste peut aller plus ou moins vite aussi 😏!
Crois moi sur parole 🤣😋❤️
@cecile_aelita
“Crois moi sur parole 🤣😋❤️”
Ah oui, mais là, tu sais ce qu’on dit : il faut joindre le geste à la parole, sinon, c’est difficile de croire.
@Bigdidou
Ton chat pourra aussi le confirmer 😋😘
Apple semble avoir fait des choix technologiques payant. L’ARM certes mais j’ai l’impression que c’est surtout la vitesse de la RAM et le disgn en SoC qui change la donne. Aussi je serais curieux de connaître la courbe de progression des perfs des puces M de part ces choix. Peut-on se baser sur celle des iPhones pour exemple ? Par contre j’ai l’impression que ça va devenir la jungle en terme de segmentation de l’offre. A suivre.
La jungle ???
C’est tout le contraire qui se passe : un CPU pour les gammes familiales, deux CPU pour les gammes pros, et peut-être un 3e CPU pour les tour Mac Pro
Tu sais combien il y a de CPU par génération chez Intel ? Ajoute à ça les cartes graphiques (tous les modèles intégrés Intel + tous les modèles AMD + tous les modèles nVidia), et les possibilités de configuration ne sont pas au nombre de 6 ou 7 comme chez Apple, mais de plusieurs centaines …
Apple a fait œuvre d’une simplification à l’extrême, et tu nous expliques que c’est plus compliqué qu’avant ???
Donc le serveur fait seulement 2 fois mieux dans la plupart des cas ? 😬
@reborn
“Donc le serveur fait seulement 2 fois mieux dans la plupart des cas ? 😬”
Et au mieux, 4 fois mieux…
Et en consommant et surtout en chauffant probablement beaucoup moins pour le M1 (mais, là, c’est une projection de la part).
Dingue.
@Bigdidou
280w (et plus de 5000 euros) pour le seul processeur AMD. Votre supposition est la bonne (le M1 max est estimé à 90w je crois).
@MGA
Mine de rien 130W de moins … sur des machines destinées à tourner 24h/24…. Ça finit par ne pas être si négligeable que ça au bout de quelque temps en terme de facture électrique 😊
@cecile_aelita
On va pouvoir en alimenter des accessoires avec ça 👍😉
@MGA
Je pensais plutôt à des économies électriques 😉
@cecile_aelita
A l’échelle d’un data center le gain doit être enorme.
Suffit de voir l’écart de prix entre un graviton et un Intel pour se faire une idée de l’économie réalisée.
Meilleures performances, plus de cœurs, conso plus faible, mais que reste-t-il à amd et intel? Et pourquoi donc les gens continuent de prendre des serveurs équipés de ces puces obsolete?
@cybercooll
Ah tu vois que j’ai pas dit trop de bêtises 😋
Et pendant ce temps la je cherche toujours à savoir ce qu’un MBP 14 » au taquet donne avec Sketchup !!!
Je sauterais bien le pas mais ce serait la seule raison car pour le reste mon MBP 2017 fonctionne encore très bien.
@gillesb14
En même temps si ta machine fonctionne très bien comme tu le dis, pourquoi la changer 🥰
@gillesb14
Et toujours pas de version M1 de sketchup il me semble…
@totoguile
Mon fils râle pour fusion 360… perso mon imac 2012 full options me va encore très bien 😬 ils sont exigeants les momes d’aujourd’hui 🤷
Et tout ça pour se taper encore, en 2022, des flash sur Netflix quand on met les sous titres.
Génial 👌😂
Impressionnant et prometteur ! Mais du coup pourquoi ne pas se poser dès aujourd’hui la question du jeu en streaming ? Si bientôt un Mac pourra être plus puissant que les configurations utilisées par Shadow / GeForce / Stadia / Xbox & cie… alors pourquoi Apple Arcade ne pourrait pas se hisser au niveau du jeu sur serveur, en apportant en plus une latence quasi nulle et donc une fluidité/réactivité beaucoup plus agréable ?
On dirait qu’il ne reste plus qu’aux studios produisant des jeux AAA de faire l’effort de porter leurs jeux de nouveau sur les plateformes Apple et, en limitant leur accès aux MacBooks Pro voire iPad Pro, avec simplement une bonne manette sans fil, produire des résultats impressionnants ?
Ok, la part de marché du Mac est encore trop faible. Mais celle des iPad est beaucoup plus intéressante non ?!
Il ne manque plus qu’une Apple TV survitaminée… pour en faire une alternative à la PS4/PS5 accessible et polyvalente ?
Je m’emporte peut-être mais je me pose sérieusement ces questions…
@Lu Canneberges
Quand on voit la puissance des M1 dans les iPads, c’est pas mal non plus. Et je ne pense pas que l’on ait des logiciels qui les mettent vraiment à genoux.
On sait que la partie processeur/Neural Engine/Mémoire est très bonne.
Maintenant, c’est la partie graphique qu’il faut voir et là, je ne suis pas sûr qu’Apple soit au niveau d’une PS5/Xbox Séries X.
Ce n’est pas non plus le but des MacBook Pro. Ces machines visent plutôt les développeurs, les graphistes, montage vidéo et audio,… mais pas vraiment le jeux vidéo et surtout l’industrie des AAA.
Maintenant, je ne sais pas comment tourne les outils comme Unity, Unreal Engine et autres moteurs sur M1. Et je pense que ce sera comme les consoles « nouvelles générations », il faudra un certain temps avant d’arriver à dompter toutes ces machines.
@Lu Canneberges
Quel éditeur de vrai jeu vidéo AAA va se tirer une balle en entrant dans le play store de Apple?
@en chanson
C’est exactement ça… ça cause matos ici, mais le seul et unique souci vient des éditeurs, il faut pas chercher plus loin
@Lu Canneberges
L’iPad M1 est la switch 2 dont on parle depuis des mois. Annonce dès l’essoufflement des ventes. Portage de toute la bibliothèque Nintendo.
Dans 2 ans, Apple achète un Sony agonisant et on pourra jouer à god of war et uncharted fluide en 8k via n’importe quel dock ipad hdmi. Tous les jeux développés par sony+nes/snes inclus dans Apple Arcade (pas que les 100 jeux Nintendo online, TOUTE la ludothèque snes).
@Lu Canneberges
Pas la peine de chercher ces hypothèses, le jeu en streaming fonctionne déjà extrêmement bien, que ce soit sur ordi, tablette ou Apple TV, ça fait 5 ans que je n’ai plus installé un jeu en local sur mon Mac mais que je joue tous les soirs dessus (ou sur Apple TV pour les jeux solo qui se jouent au pad).
C’est la solution du présent et du futur tel qu’il se dessine, parceque non seulement le Mac est encore loin d’avoir ce qu’il faut pour égaler une 2080, mais surtout on a fait un pas en arrière avec l’incompatibilité de Windows sur les Mac Apple Silicon. Les jeux nativement sur macOS, j’y crois plus, Windows a DirectX et macOS a Metal, la grande majorité des éditeurs ne va pas s’encombrer avec quelque chose d’autre que DirectX.
Pour iOS, oui la part de marché d’iPads n’est pas ridicule, mais la part de marche d’iPads & manette avec des utilisateurs qui veulent jouer à des AAA de PC sur leur tablette, pas du tout convaincu que ça soit si énorme que ça.
Après, si Apple se sent de gérer un parc géant de machines Windows pour nous sortir du jeu en streaming avec Apple Arcade ou un nouveau service, je serais le plus heureux de leur donner mes sous. Mais soyons sérieux, y a très peu de chances qu’Apple s’embête à faire ça.
CONNEXION UTILISATEUR
Le Club iGen c’est :
Soutenez le travail d’une rédaction indépendante. Rejoignez la plus grande communauté Apple francophone !
Rejoignez-nous !
Fièrement publié depuis 1999 par MacGeneration SARL.

Service de presse en ligne reconnu par la CCPAP sous le numéro 0924 W 93490. Tous droits réservés.
Version 1.3. Réinitialiser réglages données privées .

source

error: Le contenu est protégé !!